Press release – The Belgian Transparency Register went live

Press release only available in French.

La plateforme betransparent.be publie pour la première fois les collaborations entre l’industrie et les prestataires de soins en Belgique

Zaventem, le 22 juin 2016 – À compter de ce jour, les collaborations entre prestataires de soins et organismes de santé, d’une part, et entreprises pharmaceutiques et entreprises de dispositifs médicaux, d’autre part, pourront être consultées publiquement. Ceci se fera par le biais d’un site internet central, www.betransparent.be, une plateforme qui a été créée par 27 organisations* différentes du secteur belge de la santé. Ces 27 organisations ont volontairement pris l’engagement de rendre ces collaborations publiques. A ce jour, les données portent sur les collaborations avec des entreprises pharmaceutiques innovantes en 2015. Dans une phase ultérieure, les données relatives aux collaborations avec les entreprises de dispositifs médicaux, de médicaments génériques et de médicaments sans prescription seront également publiées sur cette plateforme. Il s’agit d’un signal fort qui conduira à davantage de transparence dans l’ensemble du secteur.

Différentes formes de collaboration

Les données rendues accessibles aujourd’hui concernent les collaborations entre prestataires de soins et organismes de santé, d’une part, et 80 entreprises pharmaceutiques innovantes, d’autre part. Ces entreprises ont investi en 2015 138.546.264 euros dans des collaborations et le soutien à la recherche scientifique en Belgique. Une telle collaboration peut adopter différentes formes :

  1. Recherche & Développement, dont des investissements dans des études cliniques dans des hôpitaux belges (89.528.818 euros en 2015, 65% du montant total)
  2. Donations et grants pour la recherche scientifique, accordés à des centres de recherche scientifique belges (17.346.753 euros en 2015, 13% du montant total)
  3. Interventions dans la participation à des congrès scientifiques dans le cadre de la formation permanente et du perfectionnement des prestataires de soins (24.166.860 euros en 2015, 17% du montant total)
  4. Prestations de services: rémunérations portant entre autres sur des services de consultance, des conférences scientifiques et des participations à des conseils consultatifs scientifiques (7.503.833 euros en 2015, 5% du montant total).

La Belgique dans le peloton de tête d’une initiative européenne

Le lancement du site internet www.betransparent.be fait suite à une initiative européenne visant à dresser, partout en Europe, un aperçu des collaborations avec les prestataires de soins et les organismes de santé. Cet engagement, conclu sur base volontaire en 2013 par EFPIA, la Fédération européenne des entreprises pharmaceutiques innovantes, et en 2015 par Medicines for Europe, l’association européenne des entreprises de médicaments génériques et biosimilaires, constitue une réponse forte à la demande de plus de transparence émanant de la société. Cet engagement prévoyait que les premiers chiffres relatifs aux investissements pour 2015 dans tous les pays européens soient publiés pour le 30 juin 2016. La Belgique figure dans le peloton de tête des pays européens qui publient les données.

Les prestataires de soins optent eux aussi pour la transparence

En Belgique, l’initiative de fonder la plateforme betransparent.be émane non seulement de l’industrie mais également de non moins de 23 associations de prestataires de soins. Elles soutiennent entièrement le projet et donnent ainsi un signal fort qui conduira à davantage de transparence dans l’ensemble du secteur.

Pour la publication de ces données, la collaboration des prestataires de soins individuels concernés était également requise. Compte tenu de la législation sur le respect de la vie privée, ils devaient en effet donner leur accord préalable afin que les données qui les concernaient puissent être publiées. Plus de 3000 prestataires de soins ont donné leur accord quant à la publication de leurs données personnelles. C’est un excellent résultat, d’autant qu’il s’agit d’une nouvelle initiative qui va engendrer une transparence conséquente. Les données des prestataires de soins qui ont choisi de ne pas publier de détails sont reprises de manière groupée afin de pouvoir publier le montant total.

La collaboration favorise le progrès médical dans l’intérêt du patient

Les contacts fréquents et une bonne collaboration entre les entreprises et les prestataires de soins et les organismes de santé sont indispensables pour garantir des soins de qualité. La mise en commun, d’une part, de l’expertise, des connaissances et des expériences de terrain des prestataires de soins et, d’autre part, des connaissances des entreprises en matière de nouveaux médicaments et de nouveaux dispositifs en développement, revêt une valeur inestimable pour le progrès médical et pour l’amélioration des soins donnés aux patients.

Le site internet www.betransparent.be est en ligne à partir de ce 22 juin 2016. Il reprend pour l’instant les chiffres de 80 entreprises pharmaceutiques innovantes et porte sur l’année 2015. Chaque année, les nouveaux chiffres concernant l’année précédente seront ajoutés pour la fin juin. Les chiffres resteront consultables en ligne par le public durant 3 ans.

Pour plus d’informations:  les porte-paroles de betransparent.be : 

  • Thomas Orban (FR), tél. 0475/90.29.26
  • Kristel De Gauquier (NL), tél. 02/661.91.16

_________________

* Les 27 associations membres de betransparent.be sont les suivantes: ABPH, ABSyM, AFITEB, ANGR, APB, AXXON, BACHI, beMedTech, Cartel, CEUPA, Domus Medica, FBP, FeBelGen, Formavet, GBS, IPSA, Mdeon, OPHACO, pharma.be, SSMG, SSPF, SVH, UGIB, UPV, VBT, VDV, VVZ.